Sorbetière

Mon avis sur la sorbetière Krups GVS241

Comme vous l’aurez constaté à la lecture de mes autres guides, Krups est un constructeur que j’apprécie beaucoup. Et pour cause, ses électroménagers en utilisation réelle confirment les belles promesses sur le papier. C’est donc avec grand intérêt que j’ai regardé du côté de son catalogue de sorbetières. Un modèle a alors spécialement retenu mon attention pour son rapport qualité-prix : la Krups GVS241.

Les commentaires positifs recueillis çà et là sur la toile, notamment sur Amazon, où il est disponible à prix attractif, ont fini par me convaincre. Je me suis donc décidée à me procurer cette sorbetière que j’utilise depuis bientôt six mois. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un peu plus en détail la Krups GVS241. Je vous ferai le point sur ses caractéristiques techniques, fonctionnalités, ainsi que ce que j’aime ou aime moins chez cet électroménager.

Voir le produit

Mon test de la Krups GVS241

Sortie de son emballage – qui contient également un manuel d’utilisation, avec idées de recettes incluses, et une spatule – la Krups GVS241 dévoile un appareil au séduisant look. Son allure, qui n’est pas sans rappeler une cocotte minute, est nettement moins imposante que la sorbetière réfrigérante de H.Koenig que j’ai aussi testée pour vous. Ici, on affaire avec une machine compacte, peu encombrante et dont la conception a été étudiée au détail près, pour une utilisation en tout confort.

Mes premiers pas avec la GVS241 se sont faits sans accrocs. Le montage ainsi que le démontage de la sorbetière se sont révélés aisés, ce qui fait qu’elle est très vite prête à l’emploi. Elle est équipée d’un bac conçu de sorte à facilement s’intégrer dans votre congélateur. Ce bol offre une capacité suffisante pour régaler jusqu’à 8 personnes d’un coup.

Personnellement, je me satisfais de la capacité (1,6 litre) de cette cuve, grâce à laquelle j’arrive à épater mes enfants et mon conjoint avec de délicieux desserts. Au cas où, le nombre de personnes à déguster les desserts serait plus important, vous pourrez toutefois compter sur la rapidité d’exécution de la sorbetière pour ne pas trop faire attendre vos convives.

En outre, la construction de la Krups GVS241 inspire confiance. Je dois avouer que ce fut un aspect sur lequel j’avais quelques appréhensions, notamment avec le plastique fin dont est fait le bac. Étant donné que je le mets presque constamment au congélateur, je craignais qu’il ne soit pas suffisamment résistant. Mais au final, la robustesse de ce bol, et plus généralement de la sorbetière, dans son ensemble, a fini par me convaincre.

L’ergonomie est un autre bon point à mettre à l’actif de cet appareil à faible consommation. Cette sorbetière possède en effet un petit afficheur électronique, disposé au-dessus de son bloc moteur, et faisant office d’indicateur marche/arrêt. En dehors de cette interface de couleur bleue, Krups a prévu des avertissements sonores de fin de préparation, assortis d’une fonction d’arrêt automatique, une fois la cuisson achevée.

Les performances de la Krups GVS241 mises à l’épreuve

Avec sa compacité, sa grande capacité et son utilisation somme toute simple, la Krups GVS241 présente là quelques qualités dont ne peuvent se prévaloir tous les modèles disponibles sur le marché. Mais passés ces détails, il est intéressant de s’attarder sur ces réelles performances pour ce qui est de la fabrication de glaces et de sorbets. Et pour ces desserts, cette sorbetière ne déçoit pas, compte tenu de son prix pour le moins abordable. Même si ses 30 watts ne font clairement pas d’elle un monstre de puissance, cette sorbetière vous aide à faire des glaces et sorbets 100 % naturels, en un rien de temps – en une trentaine de minutes tout au plus.

Cela dit, cette sorbetière fonctionne par accumulation de froid, ce qui, comme je l’ai expliqué dans mon guide, suppose que son bac intérieur, destiné à recevoir la préparation, doit préalablement être placé au congélateur. Pour être prêt à l’emploi, il doit alors y passer 10 à 12 heures. Ce temps de refroidissement, quoique moins long, à comparer avec d’autres sorbetières peut être embêtant à certaines occasions. Personnellement, pour contourner cette contrainte, j’ai pris l’habitude de laisser le bol au congélateur de façon quasi permanente.

Ce faisant, j’ai la possibilité de faire mes glaces et sorbets à tout moment, sans avoir à attendre l’écoulement de ce temps de refroidissement. En outre, la conception du bol a été pensée de sorte qu’il se refroidisse de façon optimale, avec la garantie d’une distribution homogène du froid, ainsi qu’un parfait maintien de celui-ci. Ainsi, on a la possibilité de faire trois tournées, sans avoir besoin de congeler le bac à nouveau.

Le mode d’emploi de la Krups GVS241 est assez simple et on n’a absolument pas besoin d’être un expert avant de faire ses glaces et sorbets. Le bac étant bien froid, il suffit d’y verser la préparation, afin de voir celle-ci se glacer en un rien de temps. Dès que vos desserts sont bien formés, la fonction d’arrêt automatique s’enclenche. Au bout du compte, les résultats obtenus ont une telle onctuosité, qu’on n’arrive plus à s’en passer. Je ne vous cache pas que depuis que je me suis procurée cette sorbetière, les glaces de toutes les variétés s’invitent régulièrement à notre table, au grand bonheur de mes bouts de chou.

Les points forts de la Krups GVS241

  • Grande capacité, suffisante pour régaler jusqu’à 8 personnes
  • Simple d’utilisation

Les points faibles de la Krups GVS241

  • Passage obligatoire du bol au congélateur pendant 10 à 12 heures, avant toute utilisation

Mon avis définitif sur la Krups GVS241

À l’achat de la GVS241 de Krups, j’avais quelques appréhensions quant aux performances de la machine. Même si son prix est somme toute abordable, ç’aurait été une vraie déception si la qualité des glaces ou sorbets était approximative. Mais après près de six mois d’utilisation, j’ai été agréablement surprise par le très bon rapport qualité/prix de cette sorbetière. La grande capacité de son bol, la durée de préparation assez courte, mais aussi la simplicité d’utilisation sont autant d’atouts qui militent en faveur de cet appareil, au design compact.

Seule fausse note, si ç’en est une, le temps de refroidissement (10 à 12 heures) que nécessite ce bac pour être opérationnel constitue une contrainte quelque peu embarrassante lorsque l’envie de déguster une glace nous prend d’un coup. La GVS241 fait toutefois mieux que beaucoup d’autres sorbetières fonctionnant également par accumulation de froid.

Laisser un commentaire