Yaourtière

Guide d’achat : les meilleures yaourtières de 2017

Le fait-maison connait un plein succès par ces temps, et les constructeurs d’électroménagers accompagnent cette nouvelle dynamique avec des appareils fonctionnels qui simplifient la tâche en cuisine. C’est le cas notamment de la yaourtière, qui, comme son nom l’indique, permet de réaliser de bons yaourts, sains et savoureux. Elle se présente comme un allié pour qui souhaite ne plus dépendre des produits industriels dont on ne maitrise pas toujours la composition…

Sur le marché, la possibilité vous est offerte de vous équiper d’une yaourtière pour fabriquer vous-mêmes vos propres yaourts maison en toute facilité, et en consommer à l’envi, sans devoir débourser à chaque fois. Dans ce guide d’achat consacré à la yaourtière, j’ai regroupé toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur cet électroménager, afin de faciliter votre choix.

Mes 3 coups de cœur

Lagrange 439101

Si vous recherchez une yaourtière bonne à tout faire, le modèle 439101 de Lagrange a tout pour vous satisfaire. Il se prête à une multitude de recettes de yaourts ou autres déserts à base de lait. Avec la Lagrange 439101, tous les membres de la famille ont ainsi la possibilité de satisfaire leurs envies de parfum ou d’onctuosité. Ainsi, elle propose une capacité conséquente, avec ses sept pots assez volumineux, où on peut ajouter sans difficulté des fruits frais ou autres ingrédients. Ces derniers sont en verre et peuvent être empilés et personnalisés.

Conçue avec un séduisant design tout en inox pour le socle chauffant et en thermoplastique pour le couvercle ovale, la Lagrange 439101 n’est pas encombrant et saura trouver sa place dans votre cuisine. La conception de cette yaourtière est optimisée de sorte que son utilisation se révèle très intuitive. Ergonomique, elle s’équipe d’un petit écran électronique avec rétro-éclairage à l’avant, qui permet de programmer le temps de cuisson, mais également de la suivre en temps réel. De même, l’appareil intègre un mode d’arrêt automatique, assorti d’un signal sonore qui indique quand les préparations sont prêtes.

Pratique et simple à utiliser, le modèle 439101 du constructeur séduit davantage par les nombreuses possibilités de recettes qu’il offre. Il est ainsi possible de faire du yaourt, à partir d’un lait entier, lait écrémé ou demi-écrémé et de nombreux déserts à base de lait. Ce qui est sûr, quelle que soit la tâche que vous voulez réaliser, cette yaourtière sait se montrer à la hauteur.

Seb YG6581FR

Cette yaourtière de structure robuste fait preuve de polyvalence et se révèle pratique d’utilisation. La Seb YG6581FR offre de très larges possibilités tant pour la préparation de savoureux yaourts-maison que d’autres recettes à base de lait. Si vous recherchiez l’appareil qui va vous permettre de concocter des préparations 100 % sains, alternativement à ce qu’on trouve dans les grandes distributions, cette yaourtière saura à n’en point douter combler toutes vos attentes.

Venant entre autres avec un livre de recettes et 12 pots en verre, la YG6581FR est un modèle qui mise sur une grande capacité. Elle propose en outre tout ce qu’on peut espérer de ce genre d’appareil. Moderne, ce modèle issu de la gamme du constructeur français s’équipe d’un écran qui permet de suivre de près vos préparations, pas à pas. Comme toute yaourtière digne du nom, il incorpore des programmes automatiques qui prennent en charge une variété de recettes. Ici, Seb a intégré trois programmes qui se révèlent très intuitifs. J’apprécie beaucoup le mode « dessert lacté ».

Avec la yaourtière Seb YG6581FR, vous allez pouvoir faire vos yaourts, clafoutis, cheese-cakes, flans, crèmes brûlées ou autres desserts à base de lait, avec une grande facilité. Et pour cela, elle compte sur deux systèmes de cuisson hautement performants. L’un, à vapeur, s’adapte à la réalisation des desserts lactés, en très peu de temps. S’ajoute un système d’égouttage novateur qui se prête particulièrement à d’authentiques fromages blancs.

Moulinex YG231E32

Derrière son design bien pensé, la Moulinex YG231E32 cache une yaourtière moderne, simple à utiliser et performante. Recouvert par un couvercle transparent, elle se révèle ergonomique et polyvalente. Vous pouvez ainsi compter sur son petit écran LCD et sa minuterie pour réaliser vos recettes avec précision et obtenir des résultats onctueux et savoureux.

Livrée sans livre de recettes, la Moulinex YG231E32 est programmable et offre une capacité totale assez suffisante pour toute la famille. Elle vient en effet avec 7 pots de yaourt de 140 ml chacun. Chaque pot dispose d’un couvercle où on peut marquer la date de péremption.

Avec cette machine programmable, préparer des yaourts devient absolument simple. Vous pouvez en effet définir le temps de cuisson sur une durée pouvant aller jusqu’à 15 heures. Ceci vous offre une marge suffisamment large pour recettes plus complexes. Son design discret  et ses dimensions compactes  assurent un faible encombrement.

Mes yaourtières « pas chères » préférées (à moins de 30 €)

Severin 3516

Livré avec sept pots à yaourt de 150 ml, le Severin 3516 est sans aucun doute une des meilleures yaourtières en termes de rapport qualité/prix. Derrière son look discret et à ses dimensions compactes, la Severin 3516 peut se prévaloir de disposer d’une fiche technique suffisamment généreuse pour convenir à la réalisation de savoureux yaourts, tous les jours. Elle compense son absence de minuteur par son fonctionnement très pratique et efficace. Tournant avec un moteur de puissance 13W, cette yaourtière assure une cuisson assez rapide et des recettes qui satisfont tant par leurs saveurs que leur onctuosité.

Severin 3519

Cette autre yaourtière du constructeur allemand confirme les bonnes impressions laissées par ses autres produits. L’efficacité est bien sûr au rendez-vous et toute la famille aura du plaisir à savourer les yaourts faits-maison, réalisés avec la Severin 3519. Si vous disposez d’un budget serré, je vous recommande de regarder du côté de cette yaourtière qui vient avec 14 pots à yaourts à 150 ml, ainsi qu’un livre de recettes, contrairement au modèle précédant. En dehors de ces détails, les deux yaourtières sont très proches et ont en commun leur prise en main très aisée. Ici aussi, nous déplorons l’absence d’un minuteur, mais cela n’entache toutefois pas l’efficacité de cet appareil très performant pour son coût poids-plume.

Domoclip DOM159

Avec cette yaourtière moins chère, vous aurez du plaisir à préparer vous-même vos yaourts sains faits-maison et pourrez les savourer à l’envi. La Domoclip DOM159 vient avec sept pots de 150 ml en verre et s’appuie sur des caractéristiques techniques généreuses pour un prix aussi cassé. Bien assemblée et construite avec un look esthétique, elle trouve facilement sa place dans les cuisines pas très spacieuses. Dépourvu d’un minuteur automatique, cet appareil assure une cuisson parfaite, sous 8 à 10 heures. Simple d’utilisation, la Domoclip DOM159 vous permet de réussir vos préparations dès le premier coup d’essai et vous pourrez varier vos envies de parfums et d’onctuosité, à souhait.

Les caractéristiques d’une yaourtière

Comme tout autre appareil, la yaourtière a des caractéristiques qui la rendent unique en son genre. Bien qu’il en existe une pluralité, l’objectif de cet appareil reste toujours le même : la transformation du lait par le processus de la fermentation en yaourt. Dans tous les cas, une yaourtière se compose principalement de trois parties. Assimilable à une étuve, la structure de cet appareil associe un socle chauffant sur lequel sont posés des pots en verre. L’ensemble est alors recouvert par un couvercle.

D’autres éléments peuvent toutefois être intégrés sur certains modèles existants tels que : un système de notification de fin de cuisson, assorti d’un arrêt automatique, ou encore un minuteur permettant de programmer le temps de cuisson.

Le fonctionnement global d’une yaourtière est assez simple. Après avoir choisi et bien mélangé les ingrédients, il faut les répartir dans les pots et poser ces derniers sur le socle chauffant. Celui-ci chauffe à une certaine température (le plus souvent ajustable entre 40 et 45 °C), pour favoriser la fermentation lactique. À cet effet, vous pouvez soit acheter des ferments lactiques sur le marché pour y ajouter ou vous servir d’un yaourt classique fermenté. Pour que les yaourts soient prêts, vous devez attendre jusqu’à 8 heures, auxquelles il faut ajouter le temps de refroidissement au réfrigérateur.

Comment choisir la meilleure yaourtière ?

Face à la grande variété de l’offre de yaourtières disponibles sur le marché, vous devez surveiller certains paramètres pour être sûr de faire un choix raisonné. En effet, trouver la yaourtière qui convient parfaitement à vos attentes passe par la prise en compte de plusieurs critères, dont la capacité des pots, la variation de température, les fonctionnalités ou encore la facilité d’utilisation.

Le tout premier des trois principaux critères de choix de yaourtière selon moi, c’est la capacité de l’appareil, autrement dit le nombre de pots qu’il peut contenir et la capacité de chacun de ces pots. Vous devez donc au préalable faire le point de vos besoins, afin de faire un choix qui correspond nombre de yaourts et donc de consommateurs à satisfaire régulièrement.

En second lieu, vous devez rester attentif à l’intégration d’un système permettant de varier la température à souhait. Sachant que la température idéale pour réussir un yaourt oscille normalement entre 40 °C et 50 °C, jouer sur ce facteur en l’augmentant ou en le diminuant vous permet non seulement de varier les goûts de vos préparations, mais aussi de jouer sur leur onctuosité et leur texture. Privilégiez donc un modèle qui vous donne la possibilité de personnaliser la température de cuisson, en fonction de vos préférences.

Pour une utilisation plus facile, qui ne vous obligera pas à devoir garder systématiquement un œil sur votre préparation, l’arrêt automatique de l’appareil en fin de cuisson me parait un indispensable.

En plus des critères cités antérieurement, d’autres éléments viendront faire la différence. La présence d’un minuteur, pour vous permettre de choisir le temps idéal pour obtenir une onctuosité et une consistance parfaites. La minuterie est la plupart du temps accompagnée d’une alarme sonore qui prévient lorsque les yaourts sont prêts.

Les avantages des yaourtières

L’un des principaux avantages de la yaourtière est qu’elle simplifie la fabrication des yaourts par son fonctionnement sophistiqué et automatique. Fiable et facile à utiliser, cet appareil, lorsqu’on l’a chez soi, permet de réaliser soi-même ses propres recettes. Vous n’avez donc plus besoin de passer par les rayons de commerces à chaque fois que vous avez envies de savourer des yaourts ou déserts à base de lait.

Vos préparations sont donc plus saines, à base d’ingrédients naturels et ne contiennent pas d’additifs comme c’est le cas de ceux qu’on trouve dans le commerce. Avec une yaourtière, on a également la possibilité de jouer sur la texture du yaourt, de l’aromatiser à base de fruits ou encore d’arômes, selon son goût et ses envies. Ce qui est intéressant quand les envies de parfums des consommateurs ne sont pas les mêmes.

D’un autre côté, le fait de préparer vous-même vos propres yaourts à la maison vous permet de satisfaire un bon nombre de consommateurs, sans dépenser à tous les coups. Aussi, une yaourtière est un appareil dont la conception est bien pensée. Il permet en effet de maintenir la température de cuisson constante durant toute la durée de préparation, qui généralement oscille entre 6 heures et 15 heures au maximum.

Mon avis personnel sur les yaourtières

Au regard de l’importance considérable des yaourts, aussi bien pour leurs valeurs nutritives que digestives, je pense que les yaourtières ont toute leur place dans nos foyers. Pour une passionnée du fait-maison comme moi, il faut dire que disposer de cet appareil est une véritable aubaine. Il simplifie la fabrication des yaourts ou déserts à base de lait.

Pour les addicts de ces recettes, c’est une excellente idée que de s’offrir une yaourtière, car ils n’ont plus besoin de débourser à chaque fois qu’ils ont envie de déguster de savoureux déserts. J’apprécie beaucoup le côté pratique et la facilité d’utilisation des yaourtières, qui se présentent comme de vrais compagnons en cuisine.

Quoi d’autre ? Ce qu’il faut savoir

Nettoyage facile des pots

Pour tous mes électroménagers, je suis très sensible à ce paramètre. Si vous vous lancez dans l’achat de votre yaourtière, je vous recommande donc de mettre l’accent sur le mode et la facilité de nettoyage des pots. Ceux-ci doivent pouvoir tous passer au lave-vaisselle, de sorte qu’aucune trace de yaourt ou encore de détergent n’y soit laissée.

La capacité des pots

Ce paramètre est tout aussi important, et doit faire pencher votre choix vers un modèle plutôt qu’un autre. Vous devez à cet effet tenir compte de la taille de votre famille ou du nombre de yaourts ou de déserts que vous devez préparer régulièrement. Sur le marché, vous aurez le choix entre des pots dont la contenance varie généralement de 100 à 200 ml. Quant au nombre de ces accessoires, il dépend d’un modèle à l’autre. Vous pouvez ainsi trouver des yaourtières de capables de recevoir entre 6 à 12 pots.

Ma recette de yaourt préférée

Depuis que je me suis procurée ma yaourtière,  je n’arrive plus à m’en passer, car il me permet de réaliser mes recettes avec une facilité déconcertante. Celles que je peinais à réaliser ne le sont plus désormais, car l’appareil prend quasiment tout en charge, à l’exception du choix des ingrédients et de leur mélange. Le yaourt gourmand au chocolat blanc aux fraises, pour ses saveurs exquises, est ma recette préférée. Et mes enfants en raffolent également.

Conclusion

En définitive, on retrouve sur le marché un grand nombre de modèles de yaourtières, s’adaptant aux besoins spécifiques de chaque famille. Du design aux fonctionnalités intégrées en passant par les applications possibles, l’offre est très diversifiée et on a l’assurance de trouver pour son compte. Il faut pour cela tenir compte de certains critères de choix, pour se procurer une yaourtière parfaitement flexible.

Un modèle idéal doit pouvoir se prêter à toutes vos envies en termes de parfums et d’onctuosité, tout en se révélant facile d’utilisation. Une fois qu’il aura intégré votre foyer, vous pourrez, comme moi, réaliser vos propres recettes de yaourts et autres déserts à base de lait.

Laisser un commentaire