Blender

Mon avis sur le blender Kitchenaid Artisan

La gamme Kitchenaid Artisan se compose aussi d’un blender, que le constructeur américain vante comme l’allié indéfectible des vrais cuisiniers et chefs. Sur le papier, cet appareil est en effet présenté comme un maitre du mixage. La promesse était si alléchante que j’ai décidé de me le procurer, parce qu’étant séduite par ce que propose le robot pâtissier Kitchenaid.

Et après quelques jours avec ce blender/mixeur, j’apprécie beaucoup son rendement, globalement satisfaisant pour une variété de soupes et smoothies. Aujourd’hui, mon test portera sur cet appareil dont j’ai scruté les différentes caractéristiques techniques et mis en évidence les performances.

Mon test du blender Kitchenaid Artisan

Comme vous le savez sans doute déjà, tous les appareils du fabricant ont le mérite de se doter d’un design intemporel, avec un charme emblématique. Étant à l’image des autres machines de la gamme Kitchenaid, destiné à se transmettre en héritage, ce blender séduit par sa conception robuste qui s’inspire du look retro caractéristique de la marque. L’intégration dans la déco, style contemporain, de ma cuisine s’est faite à merveille.

De dimensions compactes, il a vite trouvé sa place sur mon plan de travail. Pas spécialement encombrant, ce blender a aussi la particularité d’être stable, et compte pour cela sur son poids lourd et sur ses quatre pieds antidérapants. Il garantit en outre un montage/démontage facile de ses deux bols. Tandis que sa base est en métal, l’un des récipients est en plastique, et l’autre, en verre. Ce dernier est le plus volumineux (1,5  contre 0,75 litre) et, en raison de son matériau de construction, nécessite qu’on fasse attention quand on le manipule. Toutefois, ce bol, contrairement à son second, dispose d’une poignée, ce qui permet de le saisir en toute simplicité.

Je vais finir mon point sur les caractéristiques du blender et de ses accessoires, avec le couvercle en silicone qui du reste a été ma seule véritable déception. Ce dernier n’est en effet pas hermétique. De ce fait, il m’est arrivé de voir le contenu du bol sortir, tandis que pour le pilage des glaces, des éclaboussures sont parfois projetées sur le couvercle et tendent à l’enlever.

Toutefois, je contourne ces difficultés en me servant d’un torchon placé au-dessus, pour éviter surtout les fuites lorsque le mixage est lancé. Autre bémol, toujours avec le couvercle : étant en plastique, il a tendance à se déforme avec des liquides chauds.

Que valent les performances du blender Kitchenaid Artisan ?

Le blender Kitchenaid Artisan s’équipe de lames efficaces en acier inoxydable, qui tournent grâce à un moteur de 550 Watts embarqué, avec la commande intelli-vitesse incluse. Cette puissance, bien qu’en deçà de ce que proposent les blenders Moulinex, dont notamment l’Easy Soup, fait gagner un temps précieux pour toutes les recettes réalisées.

J’ai en outre eu l’occasion d’essayer une grande variété de plats avec cette machine. Il est regrettable que le constructeur n’ait pas pensé à fournir un livre de recettes. Pas grave. Je m’en suis procuré un séparément et ai eu le bonheur d’explorer des recettes nouvelles.

Le Kitchenaid Artisan 5KBS555 est un blender qui se prend en main avec une grande facilité. Grâce à son panneau de commandes Clean Touch, l’utilisation des fonctionnalités est pratique. Sur la partie supérieure de celui-ci, les cinq touches – représentant les cinq niveaux de vitesses proposés – permettent par exemple de s’adapter aux spécificités de chaque recette, pour une totale maitrise. Les possibilités avec ce blender sont variées. Il peut entre autres servir à réduire en purée, liquéfier, mixer, découper, etc. Un bouton est dédié à chacun de ces usages et une simple pression permet de démarrer l’opération souhaitée, tandis que la grosse touche « Stop » y mettra fin. On a facilement accès à cette dernière, car bien positionnée à gauche au niveau de la partie inférieure du panneau Clean Touch.

La fiche technique du Kitchenaid Artisan est particulièrement généreuse et assure un mixage dans les règles de l’art. Polyvalent, il intègre les fonctions « Glace pilée » et « Pulse », qui permettent respectivement d’alterner la rotation des lames à pleine puissance, et de lancer la rotation des lames, suivant la puissance souhaitée tant que la pression est maintenue sur la touche – Pulse – correspondante.

Tant pour le pilage des glaçons et gros morceaux de fruits que pour le mixage des smoothies, je n’ai pas été déçue par les performances exceptionnelles de ce blender et aucune trace ne se laisse. Par ailleurs, avec ses 79 dB de niveau sonore à pleine puissance, le Kitchenaid Artisan n’est donc ni trop bruyant ni silencieux et fait plutôt bonne impression sur ce point, quand on tient compte de la concurrence.

Les points forts

  • Facilité d’utilisation
  • Deux bols fournis à l’achat
  • Construction solide et pratique

 Les points faibles

  • Couvercle peu fiable et pas étanche (en tout cas sur le mien)

Mon avis définitif sur le blender Kitchenaid Artisan

Pour un tout premier investissement dans ce type d’appareil, je dois dire que le blender Kitchenaid Artisan m’a séduite par ses performances, même si des défauts sont à revoir pour améliorer notamment le système de fermeture. J’ai pu l’utiliser à de nombreuses reprises et à différentes occasions. Et pour le moins, la qualité de mixage est au rendez-vous. Toutes les fois que je l’ai sollicité, cet appareil a su parfaitement réduire en fines particules les glaçons, avec une grande célérité. En seulement 20 secondes, il peut par exemple piler jusqu’à 300 g de glace. Toutefois, les smoothies ne sont pas complètement lisses, mais aucun morceau de glace ni de fruit n’y reste.

Intégrant des fonctionnalités modernes, ce blender vous permet de garder le contrôle à tout moment lorsque vous réalisez vos préparations. Sûre, stable et robuste, cette machine s’inspire des bonnes recettes du look caractéristique des autres appareils du constructeur américain. Beau et optimisé pour faciliter l’utilisation, le design du blender Kitchenaid Artisan est pour le moins réussi et semble avoir été conçu pour durer vingt ans.

Laisser un commentaire